L’affaire Mike Ward : le conflit entre la liberté d’expression et le droit à la dignité 

Essentielle au maintien de toute société libre et démocratique, la liberté d’expression est régulièrement placée sous les projecteurs. Et comme l’aura démontré l’affaire Ward c. Québec (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse), lorsque cette liberté est confrontée à une autre, comme le droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation, ce conflit de droit fait naître des débats juridiques, législatifs et sociaux captivants, mais aussi clivants.  

Dans cette capsule vidéo, des étudiantes et étudiants de la Section de droit civil, à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, approfondissent le choc entre liberté d’expression et droit à la sauvegarde de sa dignité au regard du très médiatisé arrêt Ward. Ils vont à la rencontre du professeur et avocat Ghislain Otis, spécialiste du droit constitutionnel et des droits de la personne, pour analyser les concepts juridiques qui s’opposent dans cet arrêt, ainsi que l’impact de celui-ci. Ils s’entretiennent également avec David larusso, un humoriste de la région de Montréal, qui expose les répercussions de cette décision sur le milieu de l’humour.   

Cette vidéo de plaidoirie visuelle a été réalisée par Bianca Saramuzzi, Shira Aflalo, Jean-Olivier Savoie, Ricky Sirroi et Georges Lazaridis dans le cadre du cours Plaidoirie visuelle – Droit et cinéma à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, Section de droit civil.  

Références et liens utiles
À propos du projet

Restez au fait de nos dernières actualités et publications