Reset 2047 – Un jeu interactif pour s’initier au droit des jeux vidéo (Formation ouverte)

Campé dans une version dystopique de notre capitale nationale (rebaptisée Néo-Ottawa pour l’occasion), Reset 2047 nous place dans la peau de Fred Gallant, une jeune recrue de la Brigade anti-jeux vidéo qui devra faire appliquer la loi Game Over, en vigueur depuis 25 ans. Ce faisant, il lui faudra explorer les méandres de cette industrie, de leur création à leur consommation, en passant par leur commercialisation et leurs répercussions sur l’environnement.  

Le secteur des jeux vidéo a connu une croissance exceptionnelle au cours des 30 dernières années, allant jusqu’à générer 119,6 milliards de dollars en 2018, soit plus que l’industrie cinématographique. L’Amérique du Nord est une des régions les plus dynamiques en ce qui concerne la création et la consommation de jeux vidéo. À mesure que ce domaine s’est développé, de nombreuses questions juridiques ont émergé. L’implication des juristes est ainsi devenue primordiale dans ce champ d’application.   

Cette adaptation du cours DRC 4731 – Droit des jeux vidéo, proposée à titre de cours en ligne ouvert à tous (CLOT), fait œuvre de pionnière dans les universités canadiennes. Elle a été réalisée par grâce à une subvention d’eCampus Ontario dans le cadre de sa Stratégie d’apprentissage virtuel, en partenariat avec la Chaire de recherche en innovation pédagogique de la Section de droit civil, Jurivision et le collège La Cité. 

Ce projet de la Faculté de droit, Section de droit civil, de l’Université d’Ottawa est rendu possible grâce au soutien financier du gouvernement de l’Ontario par l’entremise de la Stratégie d’apprentissage virtuel d’eCampus, et une collaboration avec le collège La Cité .

Contenu

Contenu de la Visioformation

Visioformation

Modules:
9
Durée:
20 heures
Langue:
Français
Type d'apprentissage:

Reset 2047 est un jeu narratif composé d’un prologue, de neuf chapitres et de conclusions qui varient en fonction des choix effectués tout au long de l’aventure. Chemin faisant, le joueur devra répondre à près de 150 questions et à 37 questionnaires sur différents sujets. Chaque bonne réponse s’accompagne d’un supplément d’information. Ces questionnaires et ces informations cadrent avec le contenu du scénario, ce qui contribue à l’immersion des joueurs et à l’intégration du contenu pédagogique dans l’expérience de jeu.

Lectures:

Durant leur aventure, les joueurs accéderont à 42 articles de vulgarisation, rapports, articles scientifiques et documents juridiques (contrats, réglementation, etc.) portant sur l’univers et le droit des jeux vidéo.

Les formateurs

  • Thomas Burelli

    Professeur agrégé

    Thomas Burelli est professeur de droit à l’Université d’Ottawa, Section de droit civil. Ses domaines d’expertise sont le droit de l’environnement, les ressources naturelles et le droit des jeux vidéo. Il est co-auteur du site Web Apprentissage en cours, où il partage les simulations et les jeux qu’il a développés avec Alexandre Lillo afin d’enseigner le droit. Cotitulaire de la Chaire de recherche en innovation pédagogique à la Section de droit civil de l’Université d’Ottawa, le professeur Burelli participe aussi activement à une communauté de pratique dédiée à l’apprentissage par le jeu à l’Université d’Ottawa. Il a contribué à la création de ressources éducatives ouvertes, comme le livre électronique de l’Educational Games Group (The EGG) intitulé Enseigner en ligne par le jeu – Un livre de recettes. Plus récemment, il a participé à un projet reproduisant la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa dans Minecraft. 

  • Alexandre Lillo 

    Professeur à l'UQAM

    Alexandre Lillo est professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM. Son expertise porte sur le droit public et le droit de l’environnement, avec un accent particulier sur les questions liées à l’eau. Ses travaux de recherche s’intéressent également au domaine émergent du droit des jeux vidéo et à l’usage du jeu comme stratégie en matière de pédagogie et de développement social. À cet égard, il a créé de nombreuses activités d’apprentissage (notamment des jeux d’évasion, des jeux pervasifs, des game jam et des jeux de simulation) et participé à plusieurs projets de recherche sur la pédagogie juridique et l’apprentissage par le jeu. Par exemple, il a contribué à la création de ressources éducatives ouvertes, comme le livre électronique de l’Educational Games Group intitulé Enseigner en ligne par le jeu – Un livre de recettes. Il est co-auteur du site Web Apprentissage en cours, une plateforme en libre accès dédiée au partage de matériel pour créer une simulation de négociation internationale. Il a également participé à un projet reproduisant la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa dans Minecraft.