Recherche et droit : Point de vue – Mariève Lacroix

La professeure Mariève Lacroix explique comment l’engagement dans le droit comparé peut aider les chercheuses et chercheurs à acquérir de nouvelles perspectives, à suivre de nouvelles pistes et à apprendre à éviter de prendre tout aspect du droit pour acquis.

Citant des exemples tirés de sa propre expérience de recherche en droit privé au Québec, la professeure Lacroix souligne l’utilité de regarder au-delà de nos systèmes juridiques pour découvrir de nouvelles perspectives et s’inspirer de solutions alternatives aux défis pressants. Dans son travail sur le droit et la mort, par exemple, elle l’a trouvé utile de se pencher sur les points de vue des principales parties prenantes pour découvrir où la compréhension fait défaut et où il y a des besoins auxquels le droit ne répond pas. Cette pluralité de voix est essentielle pour garantir que le droit est en mesure de répondre adéquatement aux besoins réels de tous les membres de la société.

À propos de la chercheuse

Restez au fait des prochaines publications